Donald Knuth un personnage atypique qui illustre bien le ''vrai'' esprit hacker / geek

Ces dernières semaines, j'étudiais un peu TeX, LaTeX … et j'en ai profité pour étudier l'histoire de ce projet.

Donald Knuth est l'auteur de TeX, c'est un très grand hacker, il a gagné de très nombreux prix, a écrit de nombreux livres de référence dont le plus connu est « The Art of Computer Programming ». J'adore la personalité atypique de ce hacker, son humour de geek… voici pourquoi…

Note : ce billet contient des extrais de phrases de wikipedia.

Création de TeX pour publier « The Art of Computer Programming »

En 1965 il finit d'écrire le premier jet d'un manuscrit de 3 000 pages qui deviendra par la suite le livre « The Art of Computer Programming ».

En 1976, Knuth prépara la seconde édition du volume 2, nécessitant d'être à nouveau mis en page. Mais le style de mise en page n'était plus disponible et le travail devait être refait. En 1977, Knuth décida de passer quelques mois pour travailler sur un nouvel outil. Huit ans plus tard, il avait achevé TeX, qui est depuis lors utilisé pour tous les volumes.

Je trouve cela très fort, Donald Knuth a besoin de faire un outil pour réaliser son livre.
Il met presque plus de temps à réaliser l'outil que le livre en lui même.
Je trouve que cela illustre bien l'esprit hacker… concevoir des outils pour faciliter l'exécution d'une tâche même si l'outil est plus long à réaliser que la tâche de départ (bon, dans cet exemple mon propos est approximatif mais l'idée reste là).

Une prime par faute / bug trouvé

Il offre une prime de 2,56 dollars pour chaque faute typographique ou erreur découverte dans ses livres sous prétexte que « 256 cents font un dollar hexadécimal »

Voici la liste des personnes récompensées : The Bank of San Serriffe.

Voici la page wikipedia consacrée aux chèques de récompenses envoyés par Donald Knuth : Knuth reward check.

Pour ce qui est de la chasse aux bugs dans TeX et Metafont, il a mis en place une prime de 2,56 dollars qui est doublé tous les ans, jusqu'à atteindre 327,68 dollars.

Je trouve cette démarche assez courageuse, l'auteur doit être sûr de son travail pour mettre en place ce type de prime.

Choix des numéros de version de ses projets

Ses choix de numérotation de version sont eux aussi atypiques :

  • Depuis la version 3 (actuellement 3.1415926), les numéros de version de TeX tendent vers PI !
    Ceci pour indiquer que le projet est stable, qu'aucune nouvelle fonctionnalité n'est acceptée, les nouvelles versions sont uniquement des corrections de bugs.
  • Dans le même esprit, Metafont a un numéro de version qui tend vers la constante de Néper : le numéro de version actuel est « 2.71828 ».

Après 15 ans d'utilisation du mail, il décide d'arrêter

Knuth a cessé d'utiliser le courrier électronique en prétendant qu'il s'en était servi entre 1975 et le 1er janvier 1990, et que cela suffisait pour toute une vie. Il trouve plus efficace de tenir une correspondance en « mode batch », et y consacrer une journée tous les trois mois, en répondant par courrier « classique ».

Je cite :

Email is a wonderful thing for people whose role in life is to be on top of things. But not for me; my role is to be on the bottom of things. What I do takes long hours of studying and uninterruptible concentration. I try to learn certain areas of computer science exhaustively; then I try to digest that knowledge into a form that is accessible to people who don't have time for such study.

On the other hand, I need to communicate with thousands of people all over the world as I write my books. I also want to be responsive to the people who read those books and have questions or comments. My goal is to do this communication efficiently, in batch mode --- like, one day every three months.

Conclusion

Si on me demande qu'est ce que l'esprit geek, qu'est ce qu'un hacker, je pense que je peux indiquer l'url de ce billet pour donner Donald Knuth en exemple.

Read and Post Comments

Mes flux :