Screencast de présentation de Tacot

J'ai créé un screencast de présentation de Tacot.

J'ai plus ou moins suivi le contenu de la documentation… Dans la vidéo j'ai fait quelques erreurs d'expression alors soyez indulgents… ce n'est pas facile de faire un screencast valide du premier coup.

Je vous conseille de visualiser la vidéo en mode 720p afin de bien pouvoir lire le contenu de la console. Après la réalisation du screencast je me suis rendu compte que j'aurais dû agrandir la taille des polices.

Lien vers la documentation de Tacot.

Read and Post Comments

Mesures de bande passante de mon réseau local

Depuis un certain temps, je trouvais mon réseau Wifi très lent. La dernière fois que j'ai dû transférer 20 Mo entre deux portables, cela a pris 20 minutes !

Cette après midi, j'ai décidé d'étudier un peu plus précisément ce problème.

1. Utilisation de "netperf"

netperf est un outil de mesure de performances réseaux.

D'après la documentation, il permet de mesurer de nombreuses choses… pour ma part, je n'ai utilisé que les mesures TCP_STREAM et TCP_MAERTS.

netperf est disponible sous Debian (dans la section non-free) et sous Ubuntu.

Une fois le paquet installé, netserver est lancé automatiquement et écoute sur le port 12865.

Voici un exemple de ce que j'ai fait :

  • j'ai installé le paquet netserver sur la machine A et B
  • j'ai exécuté sur l'une des deux machines la commande suivante :
$ netperf -H 192.168.1.10 -t TCP_STREAM
TCP STREAM TEST from 0.0.0.0 (0.0.0.0) port 0 AF_INET to 192.168.1.10 (192.168.1.10) port 0 AF_INET : demo
Recv   Send    Send
Socket Socket  Message  Elapsed
Size   Size    Size     Time     Throughput
bytes  bytes   bytes    secs.    10^6bits/sec

 87380  16384  16384    11.36       1.69

2. Mes mesures

J'ai donc utilisé netperf pour mesurer la bande passante mon réseau local dans un peu près toutes les configurations :

Source Destination Débit
Wifi / Ethernet Lieu Wifi / Ethernet Lieu Mbit/s Mo/s
Wifi (eeepc) Bureau Wifi (macbook) Bureau 0,01 0,00125
Wifi (eeepc) Proche de la freebox Wifi (macbook) Proche de la freebox 1,16 0,15
Wifi (macbook) Proche de la freebox Ethernet (PC fixe) - 6,36 0,795
Wifi (eeepc) Proche de la freebox Ethernet (PC fixe) - 1.52 0,19
Ethernet (eeepc) - Ethernet (PC fixe) - 94,03 11,75
Ethernet (macbook) - Ethernet (PC fixe) - 93.96 11,75

Pour avoir un ordre de grandeur, voici les valeurs maximales théorique de mon réseau :

  • Ethernet : 100 Mbit/s soit 12,5 Mo/s
  • Wifi IEEE 802.11g : 54 Mbit/s théoriques, 25 Mbit/s réels soit 3,125 Mo/s

On peut constater que le débit Wifi de mon réseau est catastrophique ! D'une incroyable lenteur entre wifi à wifi : 1,25 Ko/s !

Par contre, pas de problème au niveau du réseau Ethernet, je suis très proche des valeurs maximales de transfert.

Pour améliorer le wifi, j'ai essayé de changer de canal, étant donné qu'il y a de nombreux réseaux wifi dans ma zone.
Sur ma Freebox, la sélection du canal était activée en mode automatique :
« Si vous activez le choix automatique du canal, la Freebox choisira elle même, à chaque démarrage, le canal Wifi le moins perturbé. Cela vous permet d'obtenir une connexion plus fiable. »

J'ai choisi de le passer en manuel et de choisir le canal 2 après avoir vérifié avec wifi-radar que personne ne l'utilise dans ma zone. Après observation, je constate que tous les utilisateurs de Neuf sont sur le canal 11… et il y a du monde ! Je pense que leurs débits doivent être catastrophique.

Voici mes mesures après être passé sur le canal 2 :

Source Destination Débit
Wifi / Ethernet Lieu Wifi / Ethernet Lieu Mbit/s Mo/s
Wifi (eeepc) Bureau Wifi (macbook) Bureau 7,36 0,92
Wifi (eeepc) Proche de la freebox Wifi (macbook) Proche de la freebox 7,78 0.97
Wifi (macbook) Proche de la freebox Ethernet (PC fixe) - 20,66 2.58
Wifi (eeepc) Proche de la freebox Ethernet (PC fixe) - 22,41 2,8

Les résultats sont vraiment meilleurs, je suis presque aux valeurs maximales du Wifi.

Voici maintenant des mesures vers l'extérieur : un serveur situé chez un hébergeur.

Source Destination Débit
Wifi / Ethernet Lieu Wifi / Ethernet Lieu Mbit/s Mo/s
Ethernet (PC fixe) À mon domicile via ADSL Hébergeur 0.87 0,108
Ethernet (PC fixe) À mon lieu de travail via ADSL Hébergeur 0.84 0,105
via ADSL Hébergeur Ethernet (PC fixe) À mon domicile 5.49 0,686
Ethernet (Serveur A) Hébergeur A Ethernet (Serveur B) Hébergeur A 94.13 11,76

Voici les caratéristiques de ma ligne ADSL :

  • Votre ligne est raccordée à un DSLAM compatible ADSL2+
  • Longueur : 2159 mètres
  • Affaiblissement : 32 dB

Voici les caratéristiques de la ligne ADSL à mon lieu de travail :

  • Votre ligne est raccordée à un DSLAM compatible ADSL2+
  • Longueur : 1490 mètres
  • Affaiblissement : 22 dB

La bande passante maximale pour une connexion ADSL2+ :

  • en réception : 28 Mbit/s théoriques soit 16 Mbit/s en pratique
  • en émission : 1,2 Mbit/s théoriques

Informations supplémentaires

Read and Post Comments

J'utilise Google Reader

Depuis un peu plus d'une semaine, j'utilise l'agrégateur de flux Google Reader. Pour le moment je suis très satisfait.

Avant cela, j'utilisais l'agrégateur Liferea. Liferea est une application lourde fortement intégrée à GNOME (mon environement du bureau quotidien).

Après plusieurs mois d'utilisation de Liferea, j'ai relevé quelques inconvénients d'ordre techniques ou organisationnels :

  • problèmes de performances : la plupart des opérations sont synchrones ce qui génère des "freezes" de l'application lors de l'exécution d'opérations lourdes. À force, ceci est très désagréable.
  • je ne peux pas utiliser mon agrégateur si je ne suis pas sur mon laptop ce qui est vraiment problèmatique, parce que, dans ce cas :
    • je n'ai pas accès à ma liste de flux
    • je ne peux pas ajouter une nouvelle entrée dans ma liste (et donc bien souvent je perds ou j'oublie le lien dans mon del.icio.us)
    • je perds la trace des billets que j'ai déjà lu ou non lu

Depuis que j'utilise Google Reader, j'y trouve de nombreux avantages :

  • performance : comme tous les services Google, Google Reader est très performant; aucune lenteur constaté... je dirais même plus, il est très performant;
  • l'utilisation d'un agrégateur online est parfaitement adapté à mon usage, je peux consulter/gérer mes flux depuis n'importe quel poste connecté à Internet;
  • l'interface utilisateur est très pratique à l'usage.

Le seul inconvénient d'un agrégateur online est qu'il est impossible de consulter ses flux offline :) ... bon... en fait ce n'est pas tout à fait vrai car Google Gears permet une utilisation offline de Google Reader... mais bon, en fait j'en ai pas l'usage... je suis toujours online.

Un autre inconvénient concernant Google Reader se situe d'un point de vue éthique. En règle générale j'évite d'utiliser les services Google car je ne souhaite pas en devenir dépendant. Par exemple je n'utilise pas d'adresse Gmail et jusqu'à présent je ne souhaitais pas utiliser Google Reader... mais j'ai décidé de faire une exception en attendant de trouver une autre solution pratique.

Une autre solution en ligne

Si l'on souhaite utiliser une solution online tout en restant indépendant il est possible d'installer sur son serveur personnel l'application web Tiny Tiny RSS.

Inconvénient : cette application consomme sans doute beaucoup d'espace disque (les billets sont peut être enregistrés sur le serveur) et peut être aussi d'importantes ressources CPU sur le serveur qui hébergera Tiny Tiny RSS. Le service Google Reader a sans doute l'avantage technique de partager des centaines de millier de comptes utilisateurs ce qui leur permet de partager les ressources (les billets sont sans doute partagés entre les comptes utilisateurs) ce qui permet un gain de place important.

L'avenir de Liferea ?

D'après le blog du développeur de Liferea la priorité numéro une est l'amélioration des performance de l'application. Apparemment cela pose problème à la plupart des utilisateurs.

Toujours d'après ce blog, les pistes soulevées sont :

  • peut être un redéveloppement from scratch;
  • l'utilisation de GTask (librairie asynchrone basée sur GObject);
  • peut être une utilisation de sqlite.

Peut être qu'une piste serait de regarder quels sont les choix des autres agrégateurs libres ou propriétaires sous GNU/Linux, MS Windows ou Mac OS X.

Quelques idées en vrac de fonctionnalités que j'aimerais trouver dans Liferea

  • centralisation des abonnements, billets lus... la synchronisation avec un service en ligne permettrait cette fonctionnalité.
  • permettre le partage de certains dossiers d'abonnements, un peut comme dans Google Reader. Là aussi la synchronisation avec un service en ligne permettrait cette fonctionnalité.
  • permettre d'appliquer des tags à des billets. Cela permet par la suite de de retrouver plus facilement un billet.
  • indiquer un billet comme lu lorsque l'utilisateur l'a totalement "scrollé". Comme dans Google Reader.
  • système de plugins (travailler en collaboration avec le système de plugins de Gedit).
  • peut être un découpage en client / serveur (utilisation de dbus) afin de permettre à d'autres applications GNOME de communiquer avec le système de gestion des flux.
Read and Post Comments

Mes flux :